Vous êtes ici: Accueil > Actualités

Actualités

Les élèves de 3e découvrent l’engagement des deux Tirailleurs kanak de la Première Guerre mondiale

Le mardi 5 décembre 2017, la classe de 3e du collège s’est rendue à la Maison commune de Touaourou à l’invitation de Tourisme Grand Sud et Point Info Yaté.

L’association In Memoriam a réalisé un travail de recherches historiques pour identifier les Tirailleurs indigènes kanak du Grand Sud. Sur les 14 Tirailleurs, 2 étaient originaires de Touaourou. Les 12 autres venaient de Saint-Louis et de la Conception.

Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914 dans laquelle la France s’est engagée, la propagande s’étend dans les tribus pour convaincre de jeunes adultes kanak de s’engager et défendre la Liberté en France.

Le 9 octobre 1915, "tout indigène âgé de 18 ans peut s’engager". En 1916, le Ministère français de la Guerre se tourne vers les colonies du Pacifique.

Le 4 juin 1916, le navire Le Gange embarque les premiers Tirailleurs kanak portés volontaires. Les deux autres départ s’organisent le 3 décembre 1916 et le 10 novembre 1917.

Depuis 1887 et l’instauration du statut de l’Indigénat dans l’Empire colonial français, les Kanak deviennent "Indigènes". N’étant pas citoyens français, ils ne possèdent donc pas des mêmes droits et libertés. Lorsque la guerre éclate, les Kanak ne sont pas mobilisés. Seuls les volontaires s’engagent : 978 Kanak engagés volontaires.

Les soldats "Ouetcho" et "Vouti" de Touaourou font partie du Bataillon des Tirailleurs du Pacifique. C’est à ce titre, que l’exposition a été organisée à la tribu en présence des descendants des deux soldats indigènes kanak.

Un moment de partage.

Mise à jour : 8 décembre 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères
Dans la même rubrique